TERRE DE REVE, REVE DE FEU - Céramique Raku par Dolorès ROUX

Née à Chécy (Loiret ) le 18 décembre 1960, j'aieffectué toute ma carrière comme enseignante.

Ma rencontre avec la céramique s'est faite à l'atelier « Terre et Feu » à St Jean de Braye où Daniel Viltard BOUTROU m'a beaucoup apporté et ce durant une dizaine d'années.

Au fil du temps, j'ai été attirée par de nouvelles techniques et j'ai eu la possibilité de rencontrer Dominique LEGROS (céramiste réputé à côté de La Borne dans le Berry) qui m'a beaucoup appris.

J'ai décidé d'acheter un four et du matériel afin de travailler chez moi à Chécy en toute indépendance et de pouvoir exposer mes pièces.

Récemment à la retraite, je me suis installée à Jaujac en Ardèche où je peux vivre pleinement ma passion pour la CERAMIQUE.



Pourquoi ai-je choisi de travailler la terre ?

Avant tout pour le plaisir :

  • plaisir du contact avec la matière

  • plaisir du travail en volume (surtout les formes rondes)

  • plaisir d'associer différents matériaux avec la terre : la pouzzolane (roche volcanique), le basalte, le bois, l'osier, etc

  • plaisir d'opposer différentes surfaces : le lisse et le rugueux, le repos et le mouvement, l'horizontale et la verticale, le croisement de lignes, la spirale, etc

  • plaisir de travailler avec les 4 éléments : la terre , le feu, l'air et l'eau

  • plaisir de jouer avec les couleurs en utilisant des oxydes


Je m'inspire de la nature et notamment des coulées basaltiques de Jaujac.

En effet, la pouzzolane et la terre cuite ont des points communs : la roche et le feu.

Je travaille mes pièces de façon instinctive, parfois même obsessionnelle.

J'adore la technique du raku car il y a la magie du feu. Il y a toujours une part de hasard, on ne maîtrise pas tout : c'est ce qui fait sa force.

Il faut accepter que certaines pièces se brisent lors de la dernière cuisson ou de l'enfumage et ce n'est pas toujours évident.

J'aime la durée du travail : c'est très long pour obtenir une pièce aboutie. Ça demande de la patience.

La terre a un rythme qu'il faut écouter. Si on veut le dépasser, la pièce s'effondre, surtout pour les formes rondes ou évasées.


Pour terminer, voici une phrase de Baudelaire que je trouve très belle :

« J'ai pétri de la boue et j'en ai fait de l'or .»


 

Dolorès Roux

 

rue du Trible  07380 Jaujac

 

roux.dolores@hotmail.fr

 

04 27 52 07 08 - 06 89 56 19 60

 

http://doloresroux.wixsite.com/ceramiste

 

 

Retrouvez-nous sur les marchés locaux d'été !

Lundi : BURZET "les lundis du terroir" à partir de 18h

Mercredi : JAUJAC dès 18h

Vendredi : CHIROLS dès 17h30

 

Vous y trouverez des produits d'artisanat local et de producteurs-paysans,

Vous pourrez également vous restaurer et vous rafraîchir, le tout accompagné d'animations (musique, spectacle vivant, cirque...) !